Homophobie. Le message brestois entendu à l’Elysée

"Non à la banalisation de l’homophobie". Pour lutter, deux Brestois ont réalisé un Clip diffusé depuis le 21 juin sur internet. Leur message a été entendu. Ils seront reçus le 5 octobre par la secrétaire d’Etat Nadine Morano.

"Tabassages, quartiers entiers interdits aux homosexuels, jeunes mal
dans leur peau" … Lui-même victime d’un caillassage à Paris, Thibault
et son ami Anthony, ont réalisé un tour de France pour dresser un état
des lieux de l’homophobie. Et pour ces deux jeunes Brestois âgés de 24
et 26 ans, "le constat est affligeant. On peut vous traiter de tapette
ouvertement dans la rue, personne ne prendra votre défense… C’est rentré
dans le vocabulaire". Cette banalisation, les deux garçons la refusent.


40 artistes nationaux ont répondu à l’appel

Et pour lutter, ils ont créé un collectif baptisé "Tous égaux", distribué
des tracts et multiplié les opérations de sensibilisation. Oui, mais
voilà. "Les papiers, les gens ne prennent pas le temps de les lire".
Alors, ils ont voulu essayer autre chose. Une chanson. Mieux, un clip
avec des artistes de renommée nationale, voire internationale. "Pas pour
faire un tube. Pour faire un buzz et atteindre le gouvernement. Un pari
complètement fou. Mais à force de persévérance et grâce au soutien de
leur amie et marraine de chanteuse Lætitia Larusso, le fameux clip est
en ligne depuis le 21 juin. De Marc Lavoine, à Dany Boon, de
Bruno Solo aux rappeurs de MOF… 40 personnalités ont gracieusement
accepté d’y participer.

Entretien le 5
octobre avec Nadine Morano
Résultat : plus de 50.000 vues. Et mission accomplie. Le
cabinet de la secrétaire d’état à la Famille et à la Solidarité vient de
les appeler. "Il semble que Madame Morano ait été touchée par notre
projet et accepte de nous recevoir à son cabinet. Nous irons donc à
Paris le 5 octobre afin d’établir un bilan des actions menées
par notre association, lui présenter les conclusions de notre tour de
France et ainsi démarrer un dialogue autour de la situation des
homosexuels dans notre pays".

Conscient de l’opportunité qui leur est offerte, Thibault et Anthony
souhaitent donner à chacun une chance de se faire entendre. "Nous
invitons donc tous ceux qui le souhaitent à envoyer témoignages et
suggestions sur notre site. Nous promettons d’être un relais efficace".
Portés par cet élan, les deux Brestois promettent par ailleurs que
d’autres projets, locaux et nationaux, sont actuellement en préparation.

  • Sarah Morio
Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Homophobie. Le message brestois entendu à l’Elysée

  1. NATEKA dit :

    Merci pour cet article. Pas le temps d\’aller visionner cette vidéo …A bientôt,Karine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s