Journée mondiale de lutte contre le sida 2009 : l’accès universel aux traitements au coeur des préoccupations

La
traditionnelle marche inter-associative de la Journée mondiale de lutte
contre le sida a pour thème l’accès universel aux traitements et les
promesses non-tenues des dirigeants des pays riches en matière de
financement de la lutte contre le sida.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé lundi, à la
veille de la journée mondiale du sida, de donner plus tôt des
traitements antirétroviraux aux personnes séropositives, avant même
l’apparition de symptômes de maladie.

"Ces
nouvelles recommandations sont fondées sur les dernières données
disponibles. Leur adoption généralisée permettra à de nombreuses
personnes dans des zones à forte charge de morbidité de vivre plus
longtemps et en meilleure santé", a fait valoir le Dr Hiroki Nakatami,
Sous-Directeur général de l’OMS chargé du VIH/sida.

Alors que 33,4 millions de personnes vivent avec le VIH/sida dans
le monde et qu’on évalue à 2,7 millions celui des nouvelles infections
annuelles, la question de l’accès universel aux traitements est bel et
bien d’actualité.

C’est précisément le thème retenu pour la marche inter-associative
du 1er décembre qui marque l’édition 2009 de la Journée mondiale de
lutte contre le sida à Paris.

Act Up-Paris appelle à manifester – place de la Bastille à 18h30 –
pour dénoncer "les promesses non tenues des leaders des pays riches",
qui s’étaient engagés en 2005 à financer l’accès universel aux
traitements contre le VIH pour 2010.

Act Up estime que les leaders politiques comptables de cet
engagement sont aujourd’hui "passibles de non-assistance à peuples en
danger".

Le Parti Socialiste a appelé lundi "la France et l’Europe à
relancer leur engagement dans la lutte contre la pandémie", et
"condamne le désengagement de l’Etat en matière de lutte contre le
sida".

Les socialistes "rappellent l’urgence et la nécessité d’un
engagement politique et financier massif pour lutter contre cette
pandémie notamment en abondant le Fonds mondial de lutte contre le
sida, la tuberculose et le paludisme".

Côté écologistes, Emmanuelle Cosse, ancienne présidente Act
Up-Paris, Francine Bavay, vice-Présidente d’Ile-de-France chargée de la
santé, et Pierre Serne, co-responsable de la commission LGBT des Verts,
tous trois candidats aux élections régionales pour Europe Ecologie en
Ile-de-France, ont indiqué qu’ils participaient à la marche
inter-associative contre le sida.

> Aides : 25 ans de lutte contre le sida

La Journée mondiale de lutte contre le sida est l’occasion pour Aides de célébrer ses 25 ans de lutte contre la maladie.

Les militants de l’association se mobilisent à travers ses délégations sur l’ensemble du territoire.

Sur le plan national, un colloque intitulé "25 ans après, toujours
pas d’antidotes contre la discrimination" est organisé de 14h30 à 21h à
Paris.

La fresque-anniversaire réalisée par l’artiste Vincent Malléa, a
été déclinée sur des t-shirts, badges, cartes postales et un almanach.
Elle fait aussi l’objet d’un affichage en partenariat avec la Mairie de
Paris, jusqu’au 7 décembre. (E-llico.com)

Publicités
Cet article a été publié dans Santé & bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s