Adoption par les homos : Jack Lang va écrire à Nicolas Sarkozy

Par Paul Parant – tetu.com

Faute d’être le premier à envisager une proposition de loi
pour ouvrir de l’adoption aux couples homosexuels, le député PS veut
écrire au président de la République pour lui demander de le faire
lui-même. Il s’en explique à TÊTU.

Mi-septembre,
Jack Lang confiait à TÊTU qu’il souhaitait «reprendre le combat» pour
l’adoption par des couples homosexuels français, qui n’ont toujours pas
le droit de déposer une demande d’agrément d’adoption en tant que
couple (lire l’interview). Le député socialiste du Pas-de-Calais venait de parrainer un documentaire
italien sur des histoires de couples homosexuels et annonçait, dans la
foulée, vouloir écrire une proposition de loi pour que des homosexuels
souhaitant adopter ne soient pas obligés de le faire en tant que
«célibataires».

Deux mois plus tard, TÊTU a interrogé à nouveau l’ancien ministre de
la Culture et de l’Education, afin de savoir où en était sa promesse.
Entre-temps, une nouvelle de taille était tombée: Emmanuelle B.,
institutrice lesbienne en couple, a obtenu un agrément d’adoption grâce
à la cour administrative de Besançon (lire notre article).
Une décision que Jack Lang salue comme «symboliquement importante et
juridiquement solide». «J’en suis heureux car cette avancée permet de
sortir de cette hypocrisie, selon laquelle on ne peut pas adopter de la
même façon, selon que l’on est homo ou hétéro: c’est incohérent et
injuste», dit le député.

Pas de nouvelle loi, mais une lettre à Sarkozy
Quant
à proposer une loi pour ouvrir officiellement l’adoption aux homos,
Jack Lang s’est rendu compte… que le texte avait déjà été soumis en
2008 par d’autres députés… de son propre groupe socialiste! La proposition de loi n°585
du 15 janvier 2008, «visant à aménager les conditions d’exercice de la
parentalité» suggérait que «l’orientation sexuelle ou l’identité de
genre du candidat à l’adoption ne peut être un motif opposable à sa
requête ni ne peut motiver un retrait d’agrément», mais l’agrément
d’adoption «doit reposer sur la qualité du projet familial». Bien sûr,
la proposition était restée lettre morte. A noter qu’il ne s’agit même
pas de la première propositon de loi en ce sens: la proposition n°3671 avait été soumise dès mars 2002 par le député Vert Noël Mamère.

Convaincu qu’une nouvelle proposition ne servirait à rien, Jack Lang
annonce qu’il va «saisir le chef de l’Etat» de la nécessité de modifier
la loi. «Je compte lui demander de prendre position et de changer la
loi lui-même. Il suffit d’un amendement.» Pas gagné, puisque la voix
officielle de l’UMP, Xavier Bertrand, a récemment rappellé que le parti
de la majorité était «opposé à l’adoption par les homosexuels» (lire notre article).

«La France est en retard de trois trains»
Illustration
que l’UMP n’en est pas –du tout!– à ouvrir l’adoption par les homos:
l’ex-ministre Christine Boutin veut même «interdire l’adoption par des
célibataires», de peur qu’ils soient homos, comme elle l’a dit à Nice-Matin.
Un sujet d’«inquiétude», pour Jack Lang, qui «ne doute pas que si une
telle loi passait, le Conseil constitutionnel pourrait la censurer au
nom du principe d’équité».

«Une fois de plus, la France est en retard de trois trains» se
lamente Jack Lang, qui note que «le nombre de pays qui reconnaît
l’homoparentalité s’accroît: encore récemment, en Estonie…» (lire notre article).

«La gauche peut porter ce combat»
L’ancien ministre de la Culture, qui est récemment parti en Corée du nord à la demande de Nicolas Sarkozy,
pourra-t-il avoir l’oreille du président de la République sur un sujet
comme l’homoparentalité? Il l’espère. Quant à ce que le parti qui est
encore le sien, le Parti socialiste, soit porteur de ce combat?
«Aujourd’hui, je pense que oui. Il y a trois ou quatre ans, j’en aurais
douté. Sur ces sujets, le PS a été lent à se mobiliser, mais
aujourd’hui tout le parti est conscient de cette situation injuste,
anormale. Une personne comme Martine Aubry me semble prête à porter ce
combat». Elle l’a effectivement déclaré tout récemment (lire notre article).

«Si la gauche a un sens, elle a pour devoir de lutter contre les injustices et les inéquités», conclut Jack Lang.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Adoption par les homos : Jack Lang va écrire à Nicolas Sarkozy

  1. magazelle dit :

    faîte qu\’on l\’entende,et qu\’on le prenne au sérieux!magazelle kiss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s